Le prochain conseil municipal ne comporte pas de grands dossiers, mais abordera de nombreuses questions. On trouve ainsi à l'ordre du jour une belle série de nouveaux cadeaux à la bourgeoisie du centre-ville, les tarifs des cantines, la fin de la délégation de service public de Vinci sur les parcmètres et sur trois parkings de la ville (Château, Falaise, Ducs), la dotation à hauteur de 1,6 million d'euros de "Chambéry tourisme et congrès", le nouveau joujou de la municipalité pour remplir les hôtels et les gros commerces du centre, et plein de dossiers techniques. Comme d'habitude, Chambéry 100 % à gauche a déposé une question à la maire pour s'étonner de sa politique d'éradication progressive des panneaux d'affichage libre, ainsi qu'un voeu contre la loi Fioraso sur les universités, qui fait peser un risque de disparition sur l'université de Savoie, désormais contrainte à s'intégrer dans la nouvelle université "Grenoble Alpes".