Les Chambériens présents aujourd'hui en fin de matinée dans l'hôtel de ville ont pu apercevoir un homme nu posant dans les salons de la municipalité. L'animation était assurée par un collectif de modèles de la Cité des Arts qui a ainsi réussi à attirer l'attention sur leur situation, il est vrai particulièrement surréaliste. 

Les modèles ont ainsi pu expliquer qu'ils avaient été payés par la municipalité pendant des années au noir, avec une petite enveloppe en liquide. Depuis novembre, ils ont réussi à obtenir un véritable contrat de travail, mais ils sont payés au lance-pierre, puisqu'ils ne touchent que 6,84 euros net par heure de pose ! Interrogée sur cette situation sur les sites du Dauphiné Libéré et de la la Vie Nouvelle, la municipalité reconnaît avoir payé au noir ces salariés pendant des années, tout en expliquant qu'il s'agit "d'une sorte de pourboire" et que cela se fait partout. Bref, avec les socialistes on est jamais au bout de nos surprises : voila maintenant qu'ils nous expliquent que le travail au noir est une tradition, comme s'il n'existait plus de code du travail dans ce pays !