Si Laclais était verte de jalousie après que Repentin a obtenu la présidence de l'USH, elle est toutefois parvenue à se consoler en se faisant élire mercredi dernier au bureau de l'Association des Maires de France. Voila pour elle l'occasion de remplir un peu ses cartes de visite, même si avec ses seuls titres de maire de Chambéry, de vice-présidente du Conseil régional, de vice-présidente de Chambéry métropole, de présidente de l'OPAC et de la SAIEM de Chambéry, elle est encore loin d'arriver à la cheville de Repentin, le grand champion savoyard du cumul des mandats.

Sitôt apprise la bonne nouvelle, le cabinet du maire a aussitôt mis un communiqué sur le site intranet de la mairie, afin d'informer tous les personnels de ce grand événement. Au moment où la municipalité prévoit d'imposer aux personnels un plan d'austérité pour l'année 2009, ils auront très certainement apprécié d'apprendre que leur patrone allait avoir l'occasion de mettre encore un peu plus de beurre dans ses épinards. Voila encore un autre exemple qui nous montre que ce n'est décidément pas la crise pour tout le monde !