L'ordre du jour du conseil municipal du lundi 18 avril est désormais connu : la municipalité a mis au menu une hausse de 5 % des impôts locaux. Si l'on ajoute que Chambéry métropole va voter le 21 avril une hausse de 1 % par an de sa part de la taxe d'habitation et que le Parlement a déjà voté une hausse de 2 % des valeurs cadastrales sur lesquelles sont calculées la taxe d'habitation et la taxe foncière, c'est une hausse de 8 % qui va en fait être répercutée sur les feuilles d'impôt de la population ! Au moment où les salaires et les retraites sont bloqués et où les prix s'envolent, cette hausse est insupportable ! Ce n'est pas à nous de payer leur crise ! C'est pourquoi, un collectif d'organisations (Alternatifs, UL-CGT, FASE, MPEP, NPA, POI, SUD-éducation, Solidaires, UNEF) appelle à se mobiliser en se rassemblant à l'Hôtel-de-Ville ce lundi 18 avril à 18h30 : le texte d'appel se trouve ici.