Les Allobroges savoyards, bihebdomadaire du PCF 73, consacrent un article au soutien apporté par les élus communistes au voeu contre l'application du Service Minimum d'Accueil à Chambéry. Cet article est important à plusieurs titres, en particulier parce qu'il confirme l'engagement du PCF et sa volonté de mener ce combat à nos côtés. Il s'agit donc là d'un apport important, qui s'ajoute à celui du syndicat CGT de la ville, qui a fait échouer le 20 novembre la mise en place du Service Minimum d'Accueil, en appelant à la grève les agents que la municipalité voulait envoyer assurer la garde d'enfants. D'autres forces, et en premier lieu les syndicats d'enseignants, peuvent s'engager et il existe désormais la possibilité de gagner, afin qu'à Chambéry, comme dans les autres villes de France, la résistance l'emporte : quand la loi est injuste, quand elle s'attaque aux droits fondamentaux dont fait partie le droit de grève, il faut savoir désobéir !